Vous vous posez une question sur le don de plaquettes ?

Généralités

  • Qui peut donner des plaquettes ?

    Toute personne âgée de 18 ans inclus peut donner des plaquettes. Attention, le premier don de plaquettes doit avoir lieu avant le jour du 61ème anniversaire et il faut avoir donné du sang au moins une fois avant.

    Au-delà du 61ème anniversaire, le don de plaquettes n’est autorisé que si le don précédent remonte à moins de 3 ans.

    Il faut être en bonne santé et peser au minimum 50kg.

    L’aptitude au don sera vérifiée lors d’un entretien médical avant le don.

    Ce type de prélèvement demande d’avoir « de bonnes veines ».

  • Où et quand peut-on donner des plaquettes ? 

    Vous pouvez donner des plaquettes uniquement dans nos Sites de prélèvement fixes car cela nécessite un équipement spécifique. Vous trouverez les horaires, adresses et numéros de téléphone dans la rubrique l'Agenda des Collectes.
    Un numéro de téléphone vert est également à votre disposition pour tout renseignement : 0800 92 245.

  • A quelle fréquence peut-on donner des plaquettes ?

    Nous recommandons un délai d’1 mois entre deux dons de plaquettes, mais un délai de 2 semaines est autorisé.

  • A-t-on besoin d'un groupe sanguin spécifique pour donner des plaquettes ?

    Seuls les donneurs des groupes sanguins A et O peuvent donner des plaquettes.

  • Dans quel contexte utilise-t-on le don de plaquettes ?

    Les plaquettes sont utilisées :
    - Pour les patients transplantés ;
    - Pour les personnes atteintes d’un cancer : les chimiothérapies sont des traitements lourds qui entraînent la destruction des cellules cancéreuses en même temps que la destruction temporaire des plaquettes.. Pour pallier à ces effets toxiques, on a recours à des transfusions de plaquettes ;
    - Pour traiter certaines maladies du sang.

  • Les produits sanguins sont-ils sûrs ?

    Plusieurs mesures garantissent la sécurité maximale des transfusions sanguines :
    - Le don est bénévole et volontaire ;
    - Un entretien médical des donneurs avant le don vérifie l’aptitude au don ;
    - Des analyses biologiques sont effectuées sur chaque don ;
    - Le plasma et les plaquettes issus du don sont traités afin de réduire la présence éventuelle de virus ou de bactéries ;
    - Il est demandé au donneur de nous contacter après le don s’il pense qu’il y a un risque à transfuser son sang ;
    Le don est alors écarté. En cas de doute ou si vous pensez qu’il y a un risque, téléphonez au 078 051 053.

    De plus, un système de qualité est mis en place afin de maîtriser tous les procédés en relation avec les activités du Service du Sang.

  • Les critères au don de plaquettes sont-ils les mêmes que pour le don de sang ?

    Oui, mais le médecin vérifiera au préalable si votre taux de plaquettes est suffisant et si vous n’avez pas pris d’anti-inflammatoires récemment.

    Seuls les donneurs des groupes sanguins A et O sont sollicités pour donner des plaquettes.

    De plus, ce type de prélèvement demande d’avoir « de bonnes veines ».
     

Avant

Pendant

  • Est-ce que le don de plaquettes dure longtemps ?

    Le prélèvement proprement dit dure environ 1h30. Compte tenu de l'inscription, de l'examen médical et du temps de repos après le don, il faut prévoir en moyenne 2h pour faire un don de plaquettes.

  • Pourquoi faut-il à chaque fois remplir un questionnaire médical ?

    Grâce au questionnaire et lors de l’entretien médical confidentiel, il est possible de juger si l'état de santé actuel du donneur lui permet de donner ou non ses plaquettes. Cela aussi bien dans l'intérêt du donneur lui-même que dans celui du receveur. C'est pourquoi le questionnaire comporte des questions sur d’éventuelles maladies, une opération, des voyages, sur la possibilité de comportements à risque, etc.

    Des réponses correctes, précises et honnêtes à toutes ces questions sont indispensables pour assurer la sécurité transfusionnelle tant du donneur que des patients que recevront les produits issus du don.

  • Est-ce que le don de plaquettes fait mal ?

    On peut sentir une légère sensibilité au moment de la piqure comme lors d’une prise de sang. L’écoulement du sang est indolore.

    Dans quelques rares cas, il peut arriver qu’il y ait un hématome (un bleu) à l’endroit de la piqure. Celui-ci est sans conséquence.

  • Puis-je contracter une maladie en donnant des plaquettes ?

    NON. Il n'y a aucun risque de contamination puisqu'on utilise, pour chaque don, un matériel stérile (poche et aiguille) et à usage unique. Tout risque de contamination est donc exclu.

Après

  • Combien de temps faut-il au corps humain pour remplacer les plaquettes prélevées ?

    Un don de plaquettes ne crée pas de déficit chez le donneur.

    La perte de liquide est compensée immédiatement. Les plaquettes sont remplacées en quelques jours.

  • Y a-t-il des règles spéciales pour les sportif.ve.s ?

    Après un don, la pratique du sport est autorisée de façon modérée. Un délai de 12 heures est conseillé pour pratiquer les sports suivants :
    - cyclisme, VTT, natation
    - sports automobiles, moto de compétition
    - tous les sports " violents ", tels que le judo, la boxe, la lutte, le karaté, le rugby, le football américain, le hockey sur glace...

    Il est déconseillé de donner dans les 24 heures précédant ou suivant une compétition ou un des sports suivants : alpinisme, deltaplane, plongée sous-marine, spéléologie.

  • Y a-t-il des règles spéciales pour les automobilistes ?

    Pas particulièrement. Le temps de repos pris lors de la collation suffit pour pouvoir reprendre le volant, pour autant que l'on se sente bien.