Le don du sang, indispensable dans la lutte contre le cancer

03-02-2022

Le 4 février, c’est la journée mondiale de lutte contre le cancer. Cette maladie touche chaque année des dizaines de milliers de personnes en Belgique. Si tou·tes les patient·es ne reçoivent pas une transfusion lors du traitement, certain·es en auront besoin à plusieurs reprises. Les produits sanguins (globules rouges, plasma et plaquettes) sont donc essentiels dans la lutte globale contre le cancer.

Quand la moelle osseuse est touchée

La moelle osseuse produit les cellules sanguines dont l’organisme a besoin : globules rouges, globules blancs et plaquettes. Les cancers qui démarrent dans ce tissu (comme les leucémies) ou qui s’y étendent par des métastases, l’empêchent de remplir son rôle.


Les chimiothérapies sont des traitements lourds qui visent la destruction des cellules cancéreuses, mais peuvent détruire en même temps les cellules de la moelle osseuse. Dès lors, l’organisme ne peut plus renouveler seul les cellules sanguines. Pour remédier à cet effet toxique, on a recours à des transfusions de plaquettes et de globules rouges afin de reconstituer les cellules issues de la moelle osseuse.

En cas d’hémorragies

Certains cancers causent des saignements internes. Les interventions chirurgicales peuvent aussi entrainer des hémorragies. Autant de cas qui nécessitent souvent une transfusion de produits sanguins par la suite.  

Tous les dons sont importants 

Chaque produit sanguin récolté et traité a une durée de vie différente. C’est pourquoi la régularité des dons est tellement importante pour assurer notre mission. 

 

Si le plasma peut se conserver jusqu’à 1 an, les globules rouges ne se conservent que 42 jours et les plaquettes seulement 5 jours !

Et le don de cellules souches hématopoïétiques (CSH) ?

Les cellules souches hématopoïétiques (CSH) se trouvent dans la moelle osseuse et sont les cellules « mères » des cellules du sang. En cas de greffe de cellules souches, elles gagnent la moelle osseuse de la personne malade et génèrent de nouvelles cellules sanguines saines. Ce traitement est utilisé pour traiter certains cancers (leucémies, lymphomes non hodgkiniens).

 

Rappelons que le don de cellules souches repose sur la compatibilité entre donneur et receveur : en dehors de la fratrie, cette compatibilité peut n’être que de 1 sur 1 million

S’inscrire comme donneur volontaire de CSH est donc aussi une belle manière d’aider les personnes touchées par le cancer.

 

Pour faire un don de sang, vous pouvez faire le test « Puis-je donner ? » et rechercher une collecte dans notre agenda ou prendre rendez-vous dans un centre de prélèvement fixe.


Restons mobilisé·es pour sauver des vies !